Sécurité incendie, installation d'un détecteur de fumée

Détecteurs de fumées

Détecteur de fumée

Installer un détecteur de fumée : une prévention de sécurité obligatoire

Depuis le 8 mars 2015,  tous les logements doivent être dotés d’un détecteur de fumée. Pour votre sécurité, n’attendez pas pour vous équiper !

ÉS revient sur les modalités de cette nouvelle obligation légale  et vous conseille pour bien choisir, installer et entretenir votre détecteur.

Que dit la loi ?

Chaque année, les assurances font état de 250 000 sinistres liés à des incendies domestiques en France, dont 70% sont mortels lorsqu’ils surviennent la nuit. Pour lutter contre ce phénomène, la Loi n°2010-238 et ses textes d’application* prévoient que doivent être installés dans les logements un « détecteur autonome avertisseur de fumée » (DAAF) , pouvant :

  • détecter les fumées dès le début d’un incendie,
  • émettre en réponse un signal sonore d’alerte suffisamment puissant, pour réveiller une personne endormie dans le seul logement où la détection a lieu.

La charge de l’installation (achat et fixation)  ainsi que son entretien reviennent à l’occupant du logement (propriétaire ou locataire), sauf s’il s’agit de logements de fonction, meublés, saisonniers ou encore de logements dans des foyers sociaux, auxquels cas ils reviennent exclusivement au propriétaire.

L’installation doit ensuite être notifiée à l’assureur du logement, facture à l’appui.

Quel modèle choisir ?

Les magasins de bricolage ou d’électro-ménager, les supermarchés ainsi que de nombreux commerces en ligne proposent une large gamme de détecteurs. Cependant tous les modèles ne se valent pas en termes de conformité et de fiabilité.

Le modèle choisi doit être certifié par la Norme Européenne EN 14604 qui garantit un équipement minimal de sécurité : détecteur avec interrupteur, fonctionnant avec une pile longue durée (un an minimum) ou sur secteur avec une alimentation de secours. Il doit également être muni du marquage CE.
Les détecteurs utilisant l'ionisation sont interdits, car ils sont radioactifs.

À noter  : il existe des détecteurs spécialement adaptés aux personnes sourdes fonctionnant grâce à un signal lumineux ou vibrant.
(source Service-Public.fr)

Les associations de consommateurs recommandent quant à elles la Norme Française NF 292 qui garantit la conformité à la norme EN 14604, renforcée d’exigences supplémentaires. Cette norme, qui n’a pas un caractère d’obligation mais qui est vivement conseillée, repose sur une charte qualité très stricte avec des contrôles réguliers des produits doublés d’un audit annuel des sites de fabrication.

Où l’installer et comment l’entretenir ?

Les professionnels anti-incendies recommandent d’installer plusieurs détecteurs, au moins un par étage, de préférence :

  • à l’intérieur ou à proximité des chambres pour limiter les risques de mortalité aggravés liés aux incendies nocturnes,
  • au plafond, au centre d’une pièce, en respectant un écart d’un mètre minimum avec un luminaire ou tout obstacle éventuel qui pourrait masquer la fumée.

En revanche l’installation dans les pièces naturellement embuées (cuisine, salle d’eau, etc.) est déconseillée pour éviter les déclenchements intempestifs.

Concernant l’installation, la plupart des détecteurs se fixe simplement à l’aide d’un tournevis et d’une perceuse et ne nécessite pas l’intervention d’un professionnel.

Pour optimiser son efficacité, dépoussiérez régulièrement le détecteur avec un chiffon humide ou un aspirateur et vérifiez son état de marche en activant son interrupteur.

Le saviez-vous ?

Lorsque vous utilisez du chauffage au bois, cette installation est d’ores et déjà recommandée associée à un détecteur de monoxyde de carbone.

*Loi n°2013-238 du 9 mars 2010, Décret n° 2011-36 du 10 janvier 2011 et Arrêté du 5 février 2013 relatif à l’application des articles R. 129-12 à R.129-15 du code la construction et de l’habitation.
Votre Espace client d'ÉS

Votre Espace client

Gérez vos contrats
Payez vos factures
Déménagez en ligne

Créez
Tarif Bleu

Tarif Bleu

La sécurité d’un tarif fixé par l’Etat

Découvrez
Dépannage électricité et plomberie

Panne : électricité, plomberie

Plus de courant ?
Une fuite d’eau ?
Comptez sur nous 24h/24 7j/7

En savoir plus