Votre maison : l'installation électrique, ses normes

Installation électrique

Installation électrique

Votre installation électrique intérieure est composée d'éléments complémentaires, découvrez-les !

Le tableau électrique et ses éléments

Le disjoncteur principal

Appareil général de commande et de protection différentielle, il est réglé en fonction de la puissance que vous avez choisie pour votre contrat d’électricité, il vous protège en cas de court-circuit et de fuite à la terre. Il coupe automatiquement le courant au-delà de la puissance que vous avez souscrite. Il vous permet également de couper le courant sur l’ensemble de votre installation en cas de besoin, par exemple si vous voulez faire de petites interventions. La mise à la terre de l'installation est nécessaire.

Le disjoncteur divisionnaire

Il protège votre installation contre les courts-circuits et les surcharges. Il peut être de différents calibres, par exemple pour un circuit prises on utilisera un disjoncteur de 20A.

Le tableau électrique

Il regroupe toutes les commandes de coupure de circuits et les systèmes de protection de ces circuits. Chaque circuit est protégé par un disjoncteur différentiel de 30mA et a une seule fonction clairement identifiée : chauffage, éclairage…Le tableau électrique est garant de votre sécurité et de celle de votre installation.

Les fusibles

Appelés également coupe-circuits, les fusibles protègent votre installation électrique contre les surcharges et les courts-circuits. Lorsqu'un défaut est détecté, le fusible saute.

Dans les installations récentes, les dispositifs différentiels vous protègent encore plus efficacement contre tout défaut d'isolement en détectant la moindre fuite de courant.

Dans les endroits qui peuvent être humides (jardin, garage, buanderie,…), il est conseillé d’installer des dispositifs différentiels haute sensibilité pour protéger votre installation et vos appareils.

Le parafoudre

L'utilisation d'un parafoudre (ou parasurtenseur) en tête de d'installation électrique permet de limiter les surtensions transitoires engendré par la foudre avec le risque d'endommager gravement les appareils tels qu'ordinateur, télévision, lecteur de DVD, etc.

Les fils électriques

Ils doivent être protégés par des conduits, moulures ou plinthes en bon état et hors d’accès. Leur section, ou diamètre, doit être adaptée à l’intensité du courant qui les traverse. Pour les gros appareils ménagers, une ligne dédiée est indispensable : faites-en installer une si vous complétez votre équipement (achat de congélateur, plaque de cuisson,…).

En cas de doute rapprochez-vous d’un de nos partenaires électriciens.

Faites une première évaluation de votre installation électrique

Vous êtes propriétaire ou locataire de votre logement et vous vous interrogez sur la sécurité de votre installation électrique ?

Comment savoir si des travaux sont vraiment nécessaires ?

L’association Promotelec vous propose plusieurs outils d’évaluation de votre installation électrique :

  • Cyberestim est une évaluation par internet des parties visibles de votre installation électrique. Il vous permet d'obtenir à partir de photos prises par vos soins, une première évaluation de son niveau de sécurité.
  • Le Diagnostic Confiance sécurité permet de connaître avec précision le niveau de sécurité de votre installation électrique et la nature des travaux à envisager.

Vous pourrez ensuite faire appel à l’installateur électricien de votre choix pour faire réaliser les travaux de remise en sécurité de votre installation.

Installation électrique : vos obligations

En cas d’accident, les responsabilités de chacun sont recherchées : le propriétaire bailleur, les intervenants (gestionnaire, entreprise, etc.), si l'installation ayant fait l'objet de travaux ne répond pas aux règles de sécurité ; le locataire, s'il a fait mauvais usage d'une installation correcte.

Vous êtes propriétaire ?

Vous êtes tenu de mettre à disposition de votre locataire un logement décent ne laissant pas apparaître de risques manifestes pour sa sécurité ou sa santé.

Extrait du décret du 30 janvier 2002 :

« Les réseaux et branchements d’électricité sont conformes aux normes de sécurité définies par les lois et règlements et sont en bon usage de fonctionnement »

« Le réseau électrique permet un éclairage suffisant de toutes les pièces et des accès ainsi que le bon fonctionnement des appareils ménagers courants indispensables à la vie quotidienne. »

Votre responsabilité peut également être engagée vis-à-vis de tiers, notamment en cas d'incendie.

Vous êtes locataire ?

Le propriétaire n'est responsable, en cas d'incident, que des équipements qu'il a fournis avec la chose louée. Toute transformation effectuée par le locataire sans l'accord du propriétaire exonérera ce dernier de sa responsabilité.

En tant que locataire, vous êtes responsables des pertes et dégâts qui ont eu lieu pendant la durée de votre bail à moins que vous ne prouviez que vous n’êtes pas fautif. Vous devez assurezassurer les travaux courants : remplacement des interrupteurs, des prises de courant, des fusibles, des ampoules, des baguettes et des gaines de protection.

Vous construisez ou faites des travaux d’électricité ?

Une attestation de conformité est obligatoire pour tous travaux dans le neuf ou la rénovation complète avec coupure du courant ou dépose des cloisons. Elle doit être produite pour obtenir la mise en service de votre installation électrique .

Cette attestation est visée par un organisme de contrôle indépendant, Consuel : elle atteste de la conformité des travaux à la réglementation en vigueur. Ainsi, vous êtes certain que votre construction neuve ou les pièces rénovées sont conformes à la norme NF C 15-100.

Pour en savoir plus sur l’attestation de conformité : www.consuel.com

Vous vendez votre logement ?

Depuis le 1er janvier 2009, le diagnostic des installations électriques intérieures est rendu obligatoire pour les logements faisant l’objet d’une transaction immobilière et dont l’installation électrique a plus de 15 ans.

Ce dispositif réglementaire répond à un triple objectif :

  • évaluer les risques susceptibles de porter atteinte à la sécurité des personnes;
  • informer l’acquéreur de l’état du bien qu’il achète ;
  • accroître la transparence de la transaction.

Les normes électriques : sûreté et qualité garanties !

Les normes et les labels électriques sont synonymes de sécurité. Ils garantissent également la qualité de votre installation électrique ou de vos appareils électriques.

Caractéristiques de l'installation

L’installation électrique d’un logement commence aux bornes de sortie du disjoncteur de branchement.

La norme NF C 15-100

Pour l'habitat, une installation électrique neuve doit être conforme à la norme NF C 15-100. Cette norme évolue régulièrement pour tenir compte des progrès techniques, de l’évolution des besoins des utilisateurs et assurer ainsi une plus grande sécurité des personnes et des biens. Par exemple, le disjoncteur différentiel 30 mA, qui coupe le courant en cas d'incident, n'est obligatoire sur tous les circuits que depuis 2002.

Par ailleurs, la norme actuelle impose de mettre en œuvre, à côté du tableau électrique, un tableau de communication centralisant les signaux multimédia (téléphone-internet/informatique-télévision).

Une installation ancienne qui fonctionne peut donc présenter des risques, notamment du fait de l'usure des matériaux.

 La sécurité électrique en quelques ouvrages

L’association Promotelec vous propose plusieurs ouvrages indispensables en matière de sécurité électrique. Découvrez les guides Promotelec

Avez-vous besoin d'aide ?
Je réponds à vos questions !

Cliquez simplement ici.

Votre Espace client d'ÉS

Votre Espace client

Gérez vos contrats
Payez vos factures
Déménagez en ligne

Créez
Tarif Bleu

Tarif Bleu

La sécurité d’un tarif fixé par l’Etat

Découvrez
Dépannage électricité et plomberie

Panne : électricité, plomberie

Plus de courant ?
Une fuite d’eau ?
Comptez sur nous 24h/24 7j/7

En savoir plus