Conseils : choisir l'éclairage de sa maison

L’éclairage : un allié de choix pour votre logement

L’éclairage : un allié de choix pour votre logement

Bien choisir son type d’éclairage permet de mettre en valeur les volumes, de réveiller les teintes, de souligner les reliefs et d’agrandir les pièces. Pour votre confort, mais aussi pour votre budget, choisissez bien vos ampoules.

Bon à savoir

Calendrier d'interdiction de mise sur le marché européen des lampes à flux non dirigé à usage domestique :

1er  septembre 2009

  • Lampes à incandescence et halogènes non claires (opales, blanches, dépolies, etc.)
  • Lampes fluorescentes compactes de classe énergétique B
  • Lampes de classes F et G
  • Lampes à incandescence ≥ 100 W
  • Lampes halogènes ≥ 75 W et de classes D et E

1er  septembre 2010 :

  • Lampes à incandescence de 75 W
  • Lampes halogènes de 60 W et de classes D et E

1er  septembre 2011 :

  • Lampes à incandescence de 60 W
  • Lampes halogènes de 40 W et de classes D et E

1er  septembre 2012 :

  • Lampes à incandescence de 25 et 40 W
  • Lampes halogènes de 25 W et de classes D et E

1er  septembre 2013 :

  • Lampes à culots S14, S15 et S19

1er  septembre 2016 :

  • Lampes de classe C (à l’exception des lampes à culots G9 et R7s)

Bien choisir ses ampoules

A incandescence, halogènes, LED, basse consommation, vos ampoules doivent être adaptées à votre luminaire et à vos besoins.

L’ampoule à incandescence

Elle contient un filament qui, parcouru par le courant électrique, devient incandescent et émet de la lumière. Seulement 5% de l’énergie est transformée en lumière : pour cette raison, ce type d’ampoule disparaît progressivement de la vente. Depuis 2012, elles ne sont plus commercialisées, conformément aux décisions prises dans le cadre du Grenelle de l’environnement.

Les halogènes

Il s’agit d’une lampe à incandescence dont le gaz contient des composés halogénés qui captent les ions tungstène s'échappant du filament. Elle procure une lumière plus éclatante et efficace. Polyvalente, la lampe halogène est agréable dans les pièces à vivre et adaptée pour la lecture.

Le tube fluorescent

Souvent nommé « néon », le tube fluorescent n’en contient pourtant pas : il fonctionne sur le même principe que les ampoules basse consommation. Éclairage blanc ou coloré, le tube fluorescent agrémente votre cuisine et se prête à des jeux de lumière.

Les lampes basse consommation ou fluo compactes

Ce sont des lampes tubulaires dont l'ampoule est tapissée de poudre fluorescente. Plus respectueuses de l’environnement, elles remplacent progressivement les ampoules à incandescence. D’un coût plus élevé, les ampoules basse consommation sont toutefois vite rentabilisées, et ont une durée de vie plus longue. Ce type d'éclairage n'est toutefois pas optimisé pour des lieux de passage (ex: couloirs) qui nécessitent des allumages fréquents.

Les LED

Une lampe LED (« Light Emitting Device » en anglais) est constituée de diodes électro luminescentes. Elle produit de la lumière par électroluminescence d'un semi-conducteur. Ce type de lampe est coûteux à l’achat, mais globalement très rentable. La lampe LED a une durée de vie très longue et permet de faire des économies d’énergies appréciables tout en contribuant à la protection de l’environnement.

Choisissez vos ampoules en toute connaissance de cause : familiarisez-vous avec les notions et le vocabulaire liés à l’éclairage, pour décrypter les indications qui figurent sur les emballages.

A découvrir aussi :   Les leds révolutionnent l'éclairage de l'habitat.

Direct, diffus, mixte : le mode d’éclairage s’adapte à votre besoin

Vous pouvez combiner les différentes techniques d'éclairage pour créer l'ambiance qui correspond à vos envies

L’éclairage direct

Il met en valeur les objets en créant des contrastes, comme les spots par exemple.

L’éclairage indirect

Il crée l’ambiance d’une pièce. Le flux lumineux est dirigé vers les murs ou le plafond qui réfléchissent la lumière à leur tour. C’est le cas des lampes halogènes et des appliques.

L’éclairage diffus

Il génère une lumière d’ambiance nuancée. Les rayons émis par la source de lumière sont filtrés par un écran de verre opalisé, dépoli ou par d'autres matériaux translucides. Les lustres et les tubes fluorescents génèrent un éclairage diffus.

L’éclairage mixte

Certains luminaires diffusent simultanément la lumière par le haut, par le bas et au travers d'un matériau translucide. Exemples : lampe de table, de chevet…

À chaque pièce son type d’éclairage

Les besoins en éclairage sont différents d’une pièce à l’autre de votre logement. Les sources de lumière peuvent être décoratives ou utiles, prévues pour le repos ou pour le travail

La cuisine

La cuisine est un lieu de vie à part entière, fonctionnel et convivial.

  • Privilégiez un éclairage général qu’il vous faudra compléter par des lumières plus localisées.
  • Pour le coin repas, une suspension au-dessus de la table et un autre point lumineux dans la pièce éviteront les effets de contraste et créeront une ambiance chaleureuse.
  • Pour plus de précision dans la préparation de vos plats, disposez des petits spots au-dessus de votre plan de travail.

La salle de bains

Le choix des lumières dans votre salle de bain est important et délicat.

  • L’éclairage doit être uniforme dans toute la pièce ; pour cela, optez pour une lampe plafonnier.
  • Pour vous raser ou vous maquiller, préférez des spots placés au-dessus du miroir ou sur les côtés.

 Bon à savoir  : les lampes à incandescence donnent une meilleure mine.

Le saviez-vous ?
Les lampes de votre salle de bain nécessitent de répondre à la norme IP (Indice de protection). Celles-ci doivent, en effet, assurer une bonne résistance aux éclaboussures.

Le séjour

Le salon est la principale pièce à vivre, elle se doit d’être chaleureuse et bien éclairée. Pour cela, multipliez vos sources de lumière. Un plafonnier au milieu de votre pièce vous permet d’avoir un éclairage principal que vous pouvez associer avec des touches lumineuses à des endroits stratégiques de la pièce.

Placez des interrupteurs à gradation de lumière pour varier la luminosité et ainsi rendre votre espace plus confortable.

Enfin, rappelez-vous que les lampes elles-mêmes font office de décoration et un bon choix d’éclairage dans votre séjour vous permettra de varier l’ambiance de votre pièce.

Les chambres

Dans vos chambres, l’éclairage crée une ambiance douce, propice à la détente et au repos.

  • Prévoyez un éclairage principal discret et si possible indirect en utilisant lampes décoratives , plafonniers ou spots.
  • Pour votre tête de lit, optez pour une lampe de chevet ou une liseuse, indispensable pour lire sans se fatiguer les yeux.
  • Pour plus de confort, placez votre interrupteur à portée de main.
  • Équipez votre bureau d’une lampe de bureau
  • Ajoutez à proximité de votre dressing un éclairage dédié type spot ou lampe décorative.

L’extérieur

  • Pour bien éclairer votre extérieur, localisez au-dessus de votre porte un éclairage et créez un chemin d’accès bien balisé pour faciliter l’accès à votre maison.
  • Mettez en valeur votre terrasse et votre balcon avec des appliques ou des lanternes.
  • Embellissez votre jardin grâce à des spots dirigés vers les arbres, la rocaille et les massifs de fleurs.
  • Pour votre confort, évitez les risques d’éblouissement et les contrastes trop importants : installez des lampes en nombre suffisant et jouez entre les différents types d’éclairage.

Faites des économies d’énergie sur votre éclairage en adoptant au quotidien des petits gestes qui changent tout ! Pensez également au tri et au recyclage de vos ampoules usagées !

Avez-vous besoin d'aide ?
Je réponds à vos questions !

Cliquez simplement ici.

Votre Espace client d'ÉS

Votre Espace client

Gérez vos contrats
Payez vos factures
Déménagez en ligne

Créez
Tarif Bleu

Tarif Bleu

La sécurité d’un tarif fixé par l’Etat

Découvrez
Panne : électricité, plomberie

Panne : électricité, plomberie

Plus de courant ?
Une fuite d’eau ?
Comptez sur nous 24h/24 7j/7

En savoir plus